Plan local d'urbanisme

PLU, Mode d'emploi

Le Plan Local d’Urbanisme est le document de planification urbaine qui permet de prévoir et d’organiser le développement du territoire de la ville d'Olivet. Il fixe les règles d’occupation et d’utilisation du sol : construire où, quoi, comment ?

Informations annexes au site

Présentation

Vue aérienne d'Olivet

Document réglementaire, le plan local d’urbanisme (PLU) encadre les projets d’aménagements futurs d’une commune en s’appuyant sur des orientations politiques définies par l’équipe municipale.

Le PLU d'Olivet révisé a été approuvé en Conseil métropolitain le 31 mai 2018.

Il est constitué de différentes pièces :

  • un rapport de présentation, qui inclut le diagnostic du territoire, l’état initial de l’environnement, l’exposé des motifs et l’évaluation des incidences du plan sur l’environnement ainsi que les mesures prises pour sa préservation et sa mise en valeur
  • le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) qui expose les orientations générales d’aménagement et de développement de la commune
  • le règlement écrit, qui énonce les règles applicables pour chaque type de zone du plan de zonage
  • des annexes

Objectifs

Poursuivre l'essor équilibré et maîtrisé de la ville

Le PLU permet un développement maîtrisé de la commune qui garantit les équilibres et la forme urbaine d’Olivet, conserve le caractère de chaque quartier, met en valeur le patrimoine bâti et végétal, et protège les habitants des risques naturels.

Il s’attache à :

  • préserver les activités commerciales et économiques,
  • prévoir la réalisation de nouveaux équipements publics dans tous les quartiers,
  • développer un habitat mixte et individuel, locatif et en accession à la propriété, de différentes tailles pour répondre aux besoins de chacun.

La mixité urbaine est au cœur du PLU. Elle permettra de construire une ville plus vivante et plus proche de ses habitants.

Construire une ville plus harmonieuse

L'objectif du PLU est d'améliorer le cadre de vie des Olivetains en portant une attention particulière à la qualité architecturale des bâtiments et à l’aménagement des espaces publics : intégration des nouvelles constructions, aménagement d’espaces verts.

Le PLU garantit notamment l’harmonie des quartiers en agissant sur les hauteurs des constructions, l’utilisation des matériaux, le caractère architectural des façades.

Développer la ville sur elle-même

Pour limiter l'habitat dispersé et utiliser l'espace de manière optimale, le PLU ne lie plus la constructibilité des terrains à une taille minimale, favorise la construction le long des voies et dans certaines zones permet plus facilement les extensions des constructions existantes.

Par ailleurs, pour faciliter la construction dans les zones déjà bâties, le PLU n’exige plus de largeur minimale des accès dès lors que les conditions de sécurité sont garanties.

Préserver le cadre de vie

Le PLU identifie des espaces boisés classés et des arbres remarquables à protéger. Il conforte également l’application des dispositions du site patrimonial remarquable du Loiret (anciennement Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) dans ce domaine.

Parmi les espaces boisés se trouvent par exemple certains secteurs des Quatre Vents et le Bois Semé. Toute intervention dans ces lieux est soumise à condition, voire interdite.

Les surfaces libres de construction doivent être plantées a raison d’un arbre de haute tige d’essence forestière pour 100 m2 de terrain. Il oblige également à planter de la végétation en limite de zones urbaines lorsque celles-ci sont au contact de zones naturelles.

Par ailleurs, afin de préserver les jardins et les espaces verts, le PLU demande que les jardins existants, généralement en fond de parcelle, soient maintenus et entretenus.

Valoriser l'environnement

Le PLU protège aujourd'hui 1 166 hectares d’espaces naturels et agricoles, soit la moitié du territoire de la commune. Les zones agricoles ont été délimitées pour tenir compte des pratiques agricoles réelles. Les zones naturelles ont quant à elles été agrandies.

Le PLU autorise désormais l’installation de dispositifs permettant de recourir aux énergies renouvelables. Dans les secteurs protégés autour du Loiret, ces installations restent soumises à l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France.

Afin de limiter l’engorgement des réseaux lors de forts orages, le PLU impose dans la plupart des zones de traiter les eaux pluviales hors voirie à l’intérieur de la parcelle. Cette mesure permet également de lutter contre l’imperméabilisation des sols.

La construction reste limitée dans les zones inondables réglementées par le Plan de Prévention des Risques d'Inondation (PPRI).

Concevoir les déplacements autrement

Assurer le développement d'Olivet dans de bonnes conditions implique de mieux organiser les déplacements sur la commune, de partager davantage l’espace public entre les différents modes de transport, y compris les circulations piétonnes et cyclistes, et de mieux répartir le trafic.